DMA Dialogues | Introduction
45228
post-template-default,single,single-post,postid-45228,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Introduction

Introduction

Quelles sont les relations entre diasporas, nations, États-nations et empires ?

L’exemple de la diaspora grecque figure souvent de manière dominante dans les débats à ce propos. Ayant nourri la « grécité » en exil, la diaspora aurait été le moteur d’une nation se libérant du joug d’un Empire ottoman oppresseur. Des études plus récentes ont mis en valeur des relations plus complexes entre Empire ottoman, diaspora, nation grecque et formation de l’État grec. Comme de nombreuses diasporas, ces communautés dispersées sont souvent nées d’un exil brusque, nourrissant la perspective d’un destin commun et entretenant des liens privilégiés entre leurs diverses implantations, qu’elles soient « marchandes » ou plus fortement marquées par l’exil religieux ; les Grecs ont été des courroies de transmission pour l’Empire ottoman, comme marchands, mais aussi comme colons ou comme représentants politiques dans les Balkans. D’ailleurs, des Grecs ont souvent été représentés comme des Turcs et sujets tu…