DMA Dialogues | Des « rabbins en soutanes ». L’influence du modèle majoritaire chrétien sur le judaïsme français au XIXe siècle
18648
post-template-default,single,single-post,postid-18648,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Des « rabbins en soutanes ». L’influence du modèle majoritaire chrétien sur le judaïsme français au XIXe siècle

Des « rabbins en soutanes ». L’influence du modèle majoritaire chrétien sur le judaïsme français au XIXe siècle

Cette recherche vise à mettre en lumière les formes de séduction et de rejet qu’exercent les cultes chrétiens, en particulier le catholicisme en tant que culte majoritaire, sur le judaïsme français au XIXe siècle. Cet aspect extrêmement sensible de l’histoire juive contemporaine demeure largement méconnu par les historiens, davantage préoccupés par les dimensions politique, économique et sociale de l’intégration des israélites dans la nation. Il est pourtant inscrit dans les cadres mêmes du « système des cultes reconnus » qui assimile, par la force des choses, le culte juif aux cultes chrétiens.